Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Rencontre avec M.Tiemtore, ancien ministre de l'alphabétisation burkinabé

le .

burkinaLundi 19 décembre, les élèves de Terminale L ont eu la chance de rencontrer Zackaria Tiemtore, ancien ministre de l’alphabétisation du Burkina Faso et Kadi Friggit Konate, consule honoraire du pays à Madrid, sur l'initiative de M. François Ralle, professeur d’histoire-géographie.

Insistant sur les valeurs de partage et de dialogue nécessaires pour faire évoluer le monde, M. Tiemtore a décrit les réalités auxquelles  doit faire face son pays. En effet, le Burkina Faso connaît un très fort taux d’analphabétisation. Durant ses deux années au gouvernement, M. Tiemtore a entrepris de réformer les rythmes de formation de le population. Ainsi l'apprentissage de la lecture et de l’écriture, autrefois organisé hors des périodes d’agriculture, réalise aujourd'hui en une session unique de janvier à juin, afin de permettre à une majorité de la population de s’alphabétiser.
Cette réforme a permis l’alphabétisation de 70000 personnes en 4 mois.

M.Tiemtore a aussi insisté sur la nécessité d’éduquer les femmes et les plus jeunes afin d’apporter une transformation plus profonde à la société burkinabée.

Lors de cet échange avec les élèves, ont aussi été évoqués les thèmes du système de réintégration des jeunes dans le système scolaire, l’émigration et l' âge particulièrement jeune de la population burkinabée (l’âge médian étant de 17 ans).

Quant à elle, Kadi Friggit Konate a présenté sa fondation Katiou, qui promeut l'éducation au Burkina Faso, et dont l'un des projets centraux a été de créer un lycée dans le village de Sanaba, où un collège d'excellence existait déjà, afin de permettre aux jeunes filles de continuer leur scolarité après le collège.

Enfin, M.Tiemtore a terminé la conférence en insistant sur les défis à relever face à la « suprématie du savoir » : malgré le fait que le Burkina ait connu un progrès de 40 points de pourcentage de scolarisation au primaire dans les années 2000, il doit encore multiplier ses efforts pour faciliter l'éducation de sa population.

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie