Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Sept artistes engagés auprès de l’Orchestre des lycées français du monde

le .

Article repris sur le site de l'AEFE www.aefe.fr

La saison 2 de l’Orchestre des lycées français du monde s’annonce sous les meilleurs auspices ! Sept artistes accomplis sont de l’aventure pour accompagner les jeunes membres de cette formation internationale. Rencontre.

Dans les coulisses de Radio France, les partitions sont étalées et les discussions animées. Courant novembre, la chef d'orchestre Adriana Tanus est venue de Madrid, où elle enseigne au lycée français, pour travailler avec ses six « complices », parties prenantes de l’aventure.

Parmi ces complices, il y a toujours Claire Perez-Maestro, enseignante au collège de Marcoussis, commune francilienne partenaire de l’AEFE dans de nombreux projets éducatifs. Comme lors de la « saison 1 » de l’Orchestre des lycées français du monde, elle va diriger le chœur des collégiens de Marcoussis, qui va assurer la partie vocale du répertoire.
Et, nouveaux venus dans le projet grâce au partenariat entre Radio France et l’AEFE, il y a également cinq musiciens chevronnés, tous membres de l’Orchestre philharmonique de Radio France. Pendant plusieurs semaines, ils vont être les « tuteurs » des jeunes instrumentistes des lycées français de monde.

Grâce aux outils numériques puis lors d’un grand rassemblement en janvier au Lycée français de Madrid, ce sont de véritables master classes que vont animer les violonistes Anne Villette et Mireille Jardon, le violoncelliste Jean-Claude Auclin, le clarinettiste Jean-Pascal Post et le trompettiste Jean-Pierre Odasso. Des master classes on ne peut plus interactives. « Ce que l’on attend, ce sont des propositions des enfants pour pouvoir nous aussi leur apporter une contribution et avoir un vrai échange » explique Jean-Pierre Odasso. Il n’est pas question pour lui, ni pour ces collègues, d’imposer a priori une façon de jouer ou d’aborder un morceau mais plutôt d’écouter les élèves et de partir de leurs besoins.

Ces virtuoses, artistes passionnés, ont le goût de la transmission. Anne Villette, qui travaille régulièrement avec le service pédagogique du « Philhar », en témoigne : « On ne représente pas tous les instruments de l’orchestre à nous cinq. Mireille et moi, nous allons bien sûr nous occuper des violons et des altos ; Jean-Claude, des violoncelles et des contrebasses ; Jean-Pierre des cuivres et Jean-Pascal des bois. Mais ce que l’on veut transmettre, c’est la musique. Peu importe l’instrument. L’instrument apporte son caractère mais on peut transmettre l’esprit de la musique. »

Des propos qui ne peuvent qu’inspirer les jeunes musiciens de l’Orchestre des lycées français du monde.

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie