[RENCONTRE] Entretien avec Philippe Claudel, écrivain et cinéaste français, membre de l'Académie Goncourt

el .

Philippe ClaudelLa petite fille de Monsieur LinhNos élèves de 1ère spécialité "Humanités, Littérature et Philosophie" se sont entretenus avec Philippe Claudel, écrivain et cinéaste français, membre de l'Académie Goncourt.

Ils ont pu échanger avec lui sur la figure de l'étranger et le thème de l'exil, notamment dans son roman "La petite fille de Monsieur Linh", mais aussi sur le deuil et le mystère de la nature humaine, questions omniprésentes dans son œuvre.

Les élèves sont ensuite entrés dans "l'atelier de l'écrivain" : comment commence-t-il une œuvre ? Que fait-il de ses brouillons ? Comment passe-t-il d'une écriture baroque à une écriture épurée ?

Une rencontre très enrichissante qui entre en parfaite résonance avec le programme de cette discipline.

Merci à l'Institut français Madrid d'avoir permis cet échange.

Conférence de Manel Chikh sur la « e-santé »

el .

Photo Manel chikhLe jeudi 21 mars, les élèves des groupes DNL-SES Anglais 101-102 et DNL-SVT 107-108 de Mme Firth (professeur d’Anglais), Mme Cheval (professeur de SVT) et M. Martinez (professeur de SES) ont eu l’occasion d’assister au CDI du lycée à une conférence de Mme Manel Chikh, PhD, entrepreneuse, enseignante, conférencière et consultante.

L’expertise de Mme Chikh s’étend à de nombreux aspects scientifiques et économiques du secteur de la santé, des technologies et de l’innovation médicale ainsi que de la « e-santé », dans le but d'améliorer la vie des patients atteints de maladies chroniques et, plus récemment, des nouveau-nés et des enfants à l'échelle mondiale.

L’intervention, entièrement en anglais, s’inscrivait dans le cadre des projets pédagogiques des groupes de Section Européenne Anglais SVT et SES et fut l’occasion pour les élèves d’échanger sur le thème des innovations médicales récentes en lien avec l’intelligence artificielle mais aussi sur la vision d’une « serial entrepreneuse » en matière d’innovation, de droits de propriété intellectuelle (brevets…) ou encore de financement des startups.

Rencontres avec la journaliste et écrivaine Lucie Azema

el .

Femmes aussi du voyageLucie azemaLes 24 avril et 25 avril, les élèves de 209, 101, 109 et 504 ont eu le plaisir d'accueillir Lucie Azema, journaliste et écrivaine voyageuse.
Les élèves de 2nde ont écrit autour d'une ville imaginaire en lien avec leur étude de Candide et du récit de voyage.
En 1ère, ils ont pu échanger avec elle autour de son livre Les femmes aussi sont du voyage, et aborder la question de l'émancipation féminine à partir de leur étude d’Olympe de Gouge.
En 504, les élèves ont fait le parallèle avec Ulysse et Pénélope dans L'Odyssée et lui ont offert des poèmes sur le voyage.

Rencontre avec l'auteur Miguel Martínez del Arco

el .

Miguel Martinez del ArcoMemoria del frioMardi 23 avril, les élèves de Première Spécialité LLCER ont eu l’occasion de rencontrer Miguel Martínez del Arco pour son livre Memoria del frío.

Ce roman, qui oscille entre réalité et fiction, est une incursion dans le monde carcéral franquiste où les femmes sont le centre de la trame. Il rend hommage à sa mère et à toutes les battantes qui ont participé à la résistance anti-fasciste. Les élèves ont pu échanger avec l'auteur sur la relation entre littérature et mémoire démocratique.

[PHOTO] Rencontre avec Philippe Millereau, photographe professionnel de sport

el .

Philippe MillereauCe lundi 22 avril, les élèves de 306 et 307 ont eu la chance de rencontrer Philippe Millereau, photographe officiel de Teddy Riner, et l'un des plus célèbres photographes professionnels de sport français.

Les élèves ont pu échanger avec lui autour des critères d'une photo parfaite et des conditions d'exercice du métier lors d'évènements comme les Jeux Olympiques (il en a couvert 17 !) et notamment les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ).

Rencontre avec le philosophe Michaël Fœssel

el .

michael foeselProfesseur de philosophie à l'école Polytechnique, Michaël Fœssel est l'auteur de plusieurs ouvrages remarqués tels que Quartier rouge (2023) ou Récidive. 1938 (2019).
Se saisissant d'une actualité angoissante (guerre, terrorisme, réchauffement climatique, crises économiques ou sanitaires, polarisation politique, etc.), il a invité nos élèves de terminale à réfléchir avec lui aux réponses qu'il convient d'y donner : faut-il, par exemple, réduire nos libertés pour garantir notre sécurité devant les multiples dangers qui nous menacent ? Devons-nous modifier nos processus décisionnels pour répondre à l'urgence climatique ? Que devient le souci de la vérité à l'heure où semblent triompher les populismes et les réseaux sociaux ?
Désormais majeurs ou en passe de le devenir, nos élèves ont trouvé très stimulant ce plaidoyer pour une démocratie vivante, animée par un débat permanent entre citoyens éclairés.

[PHILOSOPHIE] "Croire ou connaître ? " : rencontre avec Aude Bandini

el .

Aude BandiniLes 6 et 7 février, les classes de Terminale ont assisté aux conférences d'Aude Bandini, professeure de philosophie à l'Université de Montréal, spécialisée dans le domaine de l'épistémologie (philosophie de la connaissance).

Comment expliquer l'attrait des théories conspirationnistes ?
Quelle est l'utilité de la croyance ?
Que signifie croire d'une manière générale, et qu'est-ce qui distingue une croyance d'une connaissance ?


À partir d'exemples tirés de l'actualité, son analyse, souvent teintée d'humour, prend appui sur de récents travaux en psychologie cognitive afin de mieux comprendre l'origine de nos croyances (tout ce que nous tenons pour vrai). Une prise de recul toujours bienvenue et salutaire, face aux multiples confusions auxquelles sont confrontés nos élèves (et nous-mêmes !) à l'heure de l'information en continu. Mme Bandini réactualise et approfondit ainsi plusieurs notions de philosophie au programme du Baccalauréat, notamment "la raison" et "la vérité", et plus largement la distinction fondamentale entre croyance et science.

Ateliers d'écriture avec l'autrice jeunesse Yaël Hassan

el .

Dans la continuité de nos actions promouvant la lecture, nous avons eu la chance d'accueillir l'écrivaine Yaël Hassan, du 4 au 8 mars.

 Yaël Hassan, écrivaine française de littérature jeunesse a commencé sa carrière de romancière en 1997 avec Un grand-père tombé du ciel, roman qui aborde notamment le thème des relations intergénérationnelles pour lequel elle remporte de nombreux prix littéraires.

Elle poursuit depuis son aventure d’écrivaine glanant bien d'autres récompenses notamment le prix des Incorruptibles pour La fille qui n'aimait pas les fins.

Ses romans s'ancrent dans le vécu et suscitent l'émotion, en s’inspirant de la vie. Ils abordent souvent des thèmes forts et d'actualité comme le racisme, la Seconde Guerre Mondiale et ses conséquences, le conflit israélo-palestinien, l'intégration, les relations grand-parent/enfant, l’amitié,…

Durant une semaine, Yaël Hassan a aidé les élèves de cm2 à réfléchir sur les mots, leur sens, leur profondeur et les sentiments qui peuvent en jaillir. Alors que certains se sont penchés sur leur ville, Madrid, Le dictionnaire amoureux de Madrid, d’autres, ont rebondi sur la lecture du roman Momo Petit prince des bleuets pour tenter de mettre des mots sur leurs émotions.

Des dictionnaires amoureux sont en cours de rédaction…

“Je suis amoureuse de tous les mots” nous confiera l’autrice.

Yaël a également rencontré des élèves des classes de sixième et de seconde, un bel échange!

“Je ne rêvais pas de devenir écrivain, je voulais juste écrire, ce que j’ai toujours fait depuis très jeune.” Une incitation pour notre jeune public à se lancer dans cette belle aventure qu'est l'écriture !

FaLang translation system by Faboba

LFM Radio

LFM Radio
Logo LFM RADIO
LFM Radio