Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Ils ont choisi d'écrire en français...

el .

Un exil forcé ou volontaire a poussé de nombreux écrivains étrangers à adopter la France et à choisir d'écrire en français : les espagnols Jorge Semprún, Michel del Castillo ou Agustín Gómez-Arcos, mais encore et parmi beaucoup d'autres, l'irlandais Samuel Beckett, le tchèque Milan Kundera, les roumains Emil Cioran et Eugène Ionesco, les bulgares Julia Kristeva et Tzvetan Todorov, la canadienne Nancy Huston, ou plus près de nous, le russe Andreï Makine, l'américain Jonathan Littell, le chinois Dai Sijie ou l'afghan Atiq Rahimi.

À sa façon, chacun nous dit son amour pour la culture française, les raisons de son engouement pour cette langue dont ils soulignent l'universalité et la plasticité et dans laquelle ils ont acquis, au fil des ans, une part considérable de leur notoriété. Pour nombre d'entre eux, un prix littéraire prestigieux a même couronné telle ou telle de leur oeuvre...

A l'instar d'Atiq Rahimi, passé par le lycée franco-afghan de Kaboul, ou de la vietnamienne Anna Moï de Saïgon, ils sont nombreux à souligner le rôle fondamental qu'ont joué pour eux les institutions françaises à l'étranger : établissements scolaires, instituts, centres culturels, alliances, etc. 

"Quand on y pense, note la danoise Pia Petersen (Le Monde des Livres, 21 mars 2009), aucun écrivain ne choisit de changer de langue pour écrire en danois. Ou en russe, ou en grec. Si j'étais la France, je m'interrogerais..."

Michèle Penalva, Professeure-documentaliste

Francophonie 2014
Une exposition sur les auteurs francophones est actuellement visible au CDI du lycée (CDI2)

 

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie

FaLang translation system by Faboba
Usamos cookies propias y de terceros para realizar análisis de navegación de usuarios. Si continua navegando, consideramos que acepta su uso
LFM Radio
Logo LFM RADIO