Agir pour combattre le harcèlement

le .

NAH logoAu cours de sa scolarité, votre enfant peut être confronté à la violence verbale ou physique d’autres élèves. Il peut également se trouver dans une situation de conflit ou de mise à l’écart du groupe. Pour prévenir le harcèlement, l’École se mobilise à vos côtés pour protéger votre enfant.

EN BREF
Le dialogue est la clef pour lutter contre le harcèlement.
L’école est votre interlocuteur pour résoudre le problème.
Des signes à connaître pour repérer une situation de harcèlement.

Qu’est-ce que le harcèlement ?

Si votre enfant subit de façon répétée des violences verbales et/ou morales (surnoms méchants, insultes, moqueries, brimades, rejets du groupe, etc.), des violences physiques (bousculades, coups), des vols, il est victime de harcèlement.

Ces attaques peuvent se prolonger sur les réseaux sociaux, par SMS ou par courriel, on parle alors de cyberharcèlement.

Les signes qui doivent vous alerter

Dans le domaine scolaire : Retards systématiques, détérioration, perte ou vol de son matériel, absences, baisses des résultats scolaires, possession d’armes pour se protéger, repli sur soi, isolement du groupe.

Dans son comportement : troubles du sommeil, plaintes, agitation, colères, anxiété, maux de ventre, pipi au lit, pleurs…

ASTUCE MALLETTE DES PARENTS
Il est important de noter en détail toutes vos observations, vos constats pour évaluer la situation. Cette fiche de repérage peut vous servir de support pour vos échanges lors du rendez-vous avec l'équipe de direction ou les professeurs.

En tant que parent, comment faire face à la situation de harcèlement de son enfant ?

Le harcèlement peut entraîner des conséquences graves sur la santé et la scolarité de votre enfant.

Pour aider votre enfant, qu’il soit victime, témoin ou acteur des violences, il est essentiel de lui offrir les moyens de libérer la parole, et donc de vous en parler ou d’en parler à un personnel éducatif. En l’encourageant à (vous) en parler librement.

Ne restez pas isolé pour régler ce problème, de nombreux interlocuteurs sont votre écoute pour en parler.

  • Si vous avez constaté des preuves du harcèlement : conservez-les (capture d’écran, photographies).
  • Soyez à l’écoute de votre enfant.
  • Signalez les contenus, les messages, les commentaires qui portent atteinte à votre enfant. La plupart des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, YouTube…) permettent de signaler les cyberviolences, mais les enfants et les adolescents ne le savent pas toujours. Si vous avez du mal à trouver les formulaires en ligne, vous pouvez vous connecter à la plateforme Pharos ou au site Point de contact pour signaler les contenus illicites.
  • Prenez rendez-vous avec l’école, le collège ou le lycée de votre enfant afin de faire part de la situation, de manière détaillée. Généralement, le cyberharcèlement est lié à des violences entre pairs : des élèves peuvent être impliqués. L’équipe éducative pourra vous aider à prendre en charge la situation, à accompagner votre enfant et à trouver des solutions si ce sont d’autres élèves qui sont auteurs des cyberviolences.
  • Vous pouvez agir avec votre enfant en l’encourageant à parler de ce qu’il vit, en lui demandant ce qu’il souhaite. Vous pouvez lui expliquer que les adultes sont là pour l’aider et faire cesser les violences qu’il subit. Vous avez le droit de déposer plainte.
  • Vous pouvez prendre rendez-vous avec la direction de l’école, du collège ou du lycée.
  • Vous pouvez contacter un représentant des parents d’élèves afin qu’il vous conseille et vous accompagne dans vos démarches.

Pour aller plus loin

Le site "non au harcèlement" propose de nombreuses ressources et conseils pour lutter contre le harcèlement.

L’association e-enfance peut vous accompagner et vous conseiller pour protéger vos enfants et veiller aux bonnes pratiques.

Le protocole mis en place par la Communauté Autonome de Madrid que vous pouvez retrouver sur ce lien.

NAH bandeau

Prévention : conférence sur les risques liés aux lésions médullaires pour les élèves de 5ème

le .

Lesions medullairesDans le cadre du CESC (comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté), tous les élèves de 5ème de Conde de Orgaz et de Saint-Exupéry ont été sensibilisés les 8 et 9 mars 2022 durant deux heures aux risques liés aux lésions médullaires (lésions de la moelle épinière).

L’adolescence est souvent l’âge des prises de risque : pratique de sports dangereux et dont les chutes sont traumatisantes, prise de risque sans respect de la sécurité routière, négligences fréquentes des normes de sécurité. L'association A.E.S.L.E.M.E. (Asociación para el Estudio de la Lesión Medular Espinal) propose une sensibilisation à travers la voix et l’énergie de la personne de Lázaro Rodríguez, qui est une personne à mobilité réduite nous parlant de son expérience et de l’organisation de sa vie.
Cette conférence impacte nos élèves car elle s’appuie sur l’expérience et le témoignage.
L’action permet de sensibiliser les élèves de tout un niveau dans le cadre de l’ASSR 1 (attestation sécurité routière niveau 1).

Journées de sensibilisation aux conduites à risque pour les classes de 4ème

le .

Dans le cadre du CESC (Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté), des actions de sensibilisation et de prévention auront lieu au collège, pour les élèves de 4ème de Conde de Orgaz et de Saint-Exupéry, du 16 février au 7 avril 2022. Les thèmes abordés proteront sur les écrans, les réseaux sociaux, le cyberharcèlement et les troubles de l'alimentation.

Prévention des conduites à risque portant sur les écrans, les réseaux sociaux et le cyberharcèlement les 16, 17 et 18 février

prevention 1L'association Pantallas Amigas intervient pendant deux heures dans chaque classe et vise à responsabiliser les élèves sur leur consommation d’écrans.
Les réseaux sociaux, le détournement d’ images, les infox, le cyberharcèlement, l’addiction aux écrans avec les jeux vidéos, les images pornographiques… sont autant de pièges et de dangers pour les adolescents. L’association madrilène mène la conférence sous la forme d’une discussion et d’une réflexion qui tend à responsabiliser les élèves (et plsu généralement les utilisateurs). L’usage des écrans demeure incontournable. Le problème n’est pas d’interdire mais de mettre en garde et de responsabiliser les adolescents, qu’ils soient informés, conscients des risques sur la santé et des risques plus larges : risque pénal en termes de cyber harcèlement, usurpation d’identité, risque physiologique comme les troubles du sommeil, de l’humeur, violences…), risque psychologique (impact des images chocantes, de la pornograpie…).

Prévention des conduites à risque portant sur les troubles du comportement alimentaire du 3 mars au 7 avril

prevention 2Des échanges et un éclairage avec des professionnels de la santé (infirmière et nutritionniste) sur la thématique de la nutrition et des troubles de plus en plus croissants chez les adolescents seront proposés aux élèves autour d'un moment convivial, un petit déjeuner dans le respect bien sûr des normes sanitaires prévenant le COVID.
Les cours d'EPS et les activités physiques révèlent ces troubles alimentaires : relation au corps, malaises constatés car le petit déjeuner est un repas qui est négligé, hydratation insuffisante, snacking... Le service de restauration offrira aux élèves des boissons chaudes et une large possibilité de petits déjeuners.

L'objectif de cette action est de sensibiliser les adolescents aux bonnes habitudes alimentaires : adapter son alimentation à son activité physique, apprécier le temps de la pause méridienne, apprendre les besoins physiologiques (s’hydrater, découvrir des goûts et saveurs, diversifier son alimentation, manger équilibré et au naturel…).

Revivez le concert solidaire du 21 juin

le .

Revivez le concert solidaire de 21 juin 2021. Cette année les dons collectés seront reversés à l'association Amnesty International qui oeuvre pour la défense des droits humains dans le monde entier.

Soutenez Amnesty International en apportant votre contribution en cliquant ici.

 

Tombola solidaire des associations de parents d'élèves

le .

TombolaLes trois associations de parents d’élèves du Lycée Français de Madrid, ALI, APA et APA Saint-Exupéry vous proposent de participer à une tombola solidaire dont l’intégralité des bénéfices sera reversée à la Caisse de solidarité du LFM.

Informations pratiques :

Jours de vente : du 16 décembre 2020 au 5 janvier 2021 à 13h.

Prix : 5€ / billet

Comment se procurer les billets ?
- Auprès des 3 associations et de leurs membres
- À Conde de Orgaz : porte 0, porte 4, porte 8, porte 9 (sortie 16h) et au bureau de l’APA (accessible aux élèves uniquement).
- À Saint-Exupéry : devant la porte de l'établissement
- Il est également possible de faire un virement sur le compte de l’ALI :
Numéro de compte : Bénéficiaire ALI Padres Liceo Francés - ES 45 2038 1947 2560 0053 2519

Nous vous invitons ensuite à adresser un e-mail à associationsdeparents.lfm.madrid@gmail.com avec le justificatif du virement. L’association vous fera parvenir vos tickets par courrier électronique, en pdf.

Concert solidaire en direct sur Youtube le jeudi 4 juin à 20h !

le .

Affiche concert solidaire 2020Même confinés, les lycéens restent solidaires et se mobilisent !

Ils vous invitent à participer au concert solidaire organisé par le Conseil de Vie Lycéenne le jeudi 4 juin à 20h en direct sur YouTube. Pour revoir le concert en replay cliquez sur ce lien.

La situation des personnes les plus vulnérables est très difficile face à la crise provoquée par la pandémie COVID-19. La Communauté de Madrid est en situation d'urgence alimentaire. Les demandes d'aide alimentaire ont augmenté de plus de 30 %, ce qui signifie que plus de 1 000 000 kilos de denrées alimentaires de base sont nécessaires pour répondre à ce besoin. C'est pourquoi les lycéens ont choisi de collaborer avec el Banco de Alimentos de la Comunidad de Madrid.

Alors, aidez les plus fragiles en venant voir les talents du lycée et apportez votre contribution en cliquant ici.

Journée de sensibilisation des élèves de 4ème aux conduites à risque

le .

Journees prevention collegeNos relations aux autres changent et celles des adolescents sont de plus en plus soumises aux dangers et aux modes d’emploi liés à Internet et à des connexions quotidiennes, en moyenne de 3 heures par jour.

La journée du 12 février 2020 fut pour les élèves de 4ème une journée de sensibilisation aux conduites à risque. Nous l’avons axée sur deux points majeurs et tous les cours ont été banalisés afin que les élèves puissent mesurer l'importance de ces problématiques et fassent une introspection de leurs pratiques :

- Un premier temps a été consacré à la réflexion sur l'usage des écrans. L’association madrilène Pantallas Amigas a démontré à travers des ateliers interactifs comment les écrans pouvaient être des miroirs trompeurs de notre vie sociale. Internet est incontournable mais il doit s’utiliser avec précaution, responsabilité et plus de modération. Ce sont les expériences que cette association a proposées aux élèves : comment se protéger de la cybercriminalité, comment fonctionnent les processus de cyber-harcèlement et comment s’en prémunir, comment prendre conscience que les connexions sont des expositions visuelles et cérébrales à des informations et des images qui peuvent être trompeuses et manipulatrices... autant de données qui changent notre vision du monde et nos relations aux autres. 

FaLang translation system by Faboba

LFM Radio

LFM Radio
Logo LFM RADIO
LFM Radio