Le LFM célèbre la San Isidro


el .

DSC02199Mercredi 14 mai, toutes les élèves, de la petite section au CM2, ont vêtu leurs plus beaux costumes pour la fête de San Isidro, le Saint-Patron de Madrid.

Musique, danse et barquillos (gaufrettes) traditionnels étaient au programme pour célébrer comme il se doit l'une des fêtes les plus importantes de Madrid !

Tous les petits "chulapos" et "chulapas" ont ainsi pu goûter aux typiques "barquillos" fabriqués localement, par le dernier "barquillero" de Madrid, depuis cinq générations : un mélange de farine de blé, de sucre et de vanille, arrosés d'un filet d'huile et d'eau, sans colorants ni conservateurs.

Pour les boissons, plusieurs centaines de litres de jus de pommes biologiques ont été gracieusement offerts à nos élèves par Carrefour à qui nous adressons nos remerciements.   

Participation de deux classes de primaire au projet "l'USEP Maroc bouge le monde"

el .

Deux classes du Lycée Français de Madrid CM1-J (Conde de Orgaz) et CM2-A (Saint-Exupéry) sont arrivées à Rabat au Maroc oú ils séjourneront du 11 au 18 mai.

Ce projet s’inscrit dans une Action Pédagogique Pilote de l’AEFE : « l’USEP Maroc bouge le monde ». Visites culturelles, rencontres sportives et immersion dans la culture marocaine sont au programme. Les élèves retrouveront sur place des classes de France, d’Angleterre et bien sûr des écoles françaises du Maroc.

Venue d'Azouz Begag

el .

azouz-begagDans le cadre du programme de lettres autour de l'autobiographie, les élèves de 3ème 8 et leur professeur de français Mme Savale ont eu la chance de partager un moment avec Azouz Begag, écrivain et homme politique français, venu échanger sur son roman autobiographique "Le Gone du Chaâba" que les élèves avaient préalablement lu et étudié en classe.

Pourquoi écrire sur sa vie ? Les personnages sont-ils réels ? Comment devient-on écrivain ? Autant de questions qui ont suscité un vif intêret chez les élèves, impréssionnés par le parcours d'Azouz Begag : son ascension depuis son enfance dans les quartiers pauvres de Lyon à son actuelle carrière politique. Après avoir été ministre délégué de la Promotion de l'égalité des chances, Azouz Begag est actuellement directeur de l'Institut Français du Portugal et conseiller de coopération et d’action culturelle auprès de l’ambassadeur de France.

Ils ont choisi d'écrire en français...

el .

Un exil forcé ou volontaire a poussé de nombreux écrivains étrangers à adopter la France et à choisir d'écrire en français : les espagnols Jorge Semprún, Michel del Castillo ou Agustín Gómez-Arcos, mais encore et parmi beaucoup d'autres, l'irlandais Samuel Beckett, le tchèque Milan Kundera, les roumains Emil Cioran et Eugène Ionesco, les bulgares Julia Kristeva et Tzvetan Todorov, la canadienne Nancy Huston, ou plus près de nous, le russe Andreï Makine, l'américain Jonathan Littell, le chinois Dai Sijie ou l'afghan Atiq Rahimi.

À sa façon, chacun nous dit son amour pour la culture française, les raisons de son engouement pour cette langue dont ils soulignent l'universalité et la plasticité et dans laquelle ils ont acquis, au fil des ans, une part considérable de leur notoriété. Pour nombre d'entre eux, un prix littéraire prestigieux a même couronné telle ou telle de leur oeuvre...

FaLang translation system by Faboba
Usamos cookies propias y de terceros para realizar análisis de navegación de usuarios. Si continua navegando, consideramos que acepta su uso